Revue du jeu de megadrive Aladdin

Ce jeu de plate-formes signé Disney Interactive studio est disponible entre autres sur Megadrive, Super Nintendo, Master System, Game Boy. Le titre est édité par Virgin Interactive. La particularité d’Aladdin c’est qu’il est donc présenté sur deux plates-formes rivales, la Megadrive et la Super Nintendo. Mais nous n’allons pas entrer dans le débat entre ces deux versions, sur leur qualité et leur approche, faisons plutôt une petite revue de ce jeu sur la version Megadrive. Celle-ci est d’ailleurs à juste titre plus populaire.

Résumé du jeu

Le titre présente 10 niveaux. Cela semble insuffisant mais la durée de vie est améliorée par la recherche du meilleur score et de son possibilité de rejouabilité. Fidèle au scénario original du dessin animé de Mickely, Aladdin plonge les joueurs au sein d’un univers féérique et enchanteur peuplé de contes et légendes. L’histoire commence dans le désert, où le grand vizir, Jaffar, complote un plan diabolique et ambitieux en prononçant des formules magiques. La caverne aux merveilles surgit devant lui au beau milieu de ses incantations. Celle-ci abrite la lampe magique qui permet à celui qui la possède d’exaucer tous ses rêves. Mais seul Aladdin, le jeune orphelin des rues a le mérite de la prendre à cause de son courage exemplaire et de sa générosité. Le vizir va essayer donc de se servir du jeune homme pour accomplir ses desseins de devenir le grand Sultan. En guise de récompense, il lui promet le cœur de Jasmine, la princesse qu’il aime comme un fou. Mais le plan ne se déroule pas comme prévu et Aladdin se trouve emprisonné dans la caverne. Sauf qu’il y a la lampe magique qui vient à son secours et qui l’aidera dans la mission de sauvetage de la princesse. Mais  ce n’est pas aussi simple, car il aurait également à affronter le vizir.

megadrive-aladdin

Test du jeu

Aladdin peut se servir de l’épée dans cette version. Il aurait à parcourir 9 environnements variés en allant par le marché d’Agrabah, la caverne aux merveilles, le palais et les prisons du Sultan etc. Ce faisant, il va se servir de son sabre pour lui faciliter les tâches. Et il fait appel également à des techniques d’acrobaties pour obtenir plus de rubis. Evidemment, il peut courir, sauter, lancer des pierres. En plus, il a également la possibilité de grimper aux cordes et d’escalader certaines parois. Ainsi, même s’il se trouve accroché à une corde d’une dizaine de mètres du sol, il peut toujours faire une action en sortant son épée d’une seule main. Les possibilités d’actions sont ainsi nombreuses. Le jeu cache également un certain nombre de zones secrètes réparties dans les niveaux. Pour les découvrir, le joueur peut recourir à l’agilité acrobatique de l’héros. Il peut également profiter des mini-voyages en tapis volants ou de course en pleine vitesse sur le dos d’une petite carpe. Outre l’action en abondance, le titre sur megadrive ne manque pas aussi des touches d’humour, des détails drôles comme l’animation des personnages. Enfin côté graphisme, le jeu impressionne par sa patte graphique exceptionnelle et par sa fluidité. Le fond sonore et les bruitages sont également appréciables. Bref, Aladdin sur Megadrive est une adaptation réussie du dessin animé original.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.